Archives par mot-clé : Pearltree

Dans la jungle de l’arbre à perles

[Dernière mise à jour : 20/01/2013]

 

A droite, vous pourrez voir un lien vers mon Pearltree, qui est en fait une vraie jungle. Il contient des liens internet répartis par intérêt, dont voilà la liste presque exhaustive, au cas où vous en auriez besoin.

Présentation rapide du concept :

Pearltree, c’est une sorte de compromis entre une carte mentale et un Scoopit, où on peut « perler » (soit, ajouter) des éléments dans des arbres complets et séparés, ou dans des branches en vue d’un tri ultérieur.

L’inscription est gratuite (bien qu’il existe des comptes Premium à 45€/an) et les arbres sont mis à disposition de tous; en plus, on peut explorer les arbres voisins par intérêts connexes, et le tout est synchronisable entre un téléphone (application iPhone native, mais possibilité de mettre un « bookmarklet » sous n’importe quel navigateur) et son ordinateur (une option « Pearler » existe sous Chrome, Firefox, Explorer…).

Bref, c’est très pratique, et assez intuitif puisque les éléments se déplacent d’un simple glisser-déposer, et que l’on peut non seulement perler des pages internet, mais aussi des photos, des notes, des vidéos… C’est une sorte d’Evernote en carte mentale et entièrement public, si vous appréciez la comparaison (personnellement, je me sers d’Evernote pour préparer mes cours, et de Pearltree pour gérer les milliers d’onglets que j’ouvre sous mon navigateur. Au moins, si je ne finis pas une recherche immédiatement, je peux hiérarchiser les informations plus tard, et/ou les rouvrir n’importe où… Du coup, ma RAM et mon navigateur me disent merci).

 

Cet article sera remis à jour périodiquement pour s’adapter aux changements d’architecture de Pearltree.

Mes Pearltrees :

a) Sur la linguistique computationnelle :

Python Forum Scraping : pour récupérer des données de forums sous Python, mais il contient aussi des informations générales sur Python et des outils pratiques.

Treetagger : qui contient aussi des outils pour faire communiquer Treetagger avec R ou avec Python

b) Par sujets :

Phonetics (le plus petit), complété par un arbre Winpitch et un arbre Praat 

Readability : sur les outils de Flesh-Kincaid, et le calcul du FOG, ou Frequency of Gobbledygook. Ce sont surtout des outils en ligne pour comprendre la lisibilité de textes (article à venir)

Computer-Mediated Communication : Références en CMO (communication médiée par ordinateur), avec quelques liens vers des livres intéressants

c) Sur mes recherches :

AAVE Generators : scripts internet pour transcrire l’anglais standard en afro-américain. J’étudie ce genre de scripts, ce qui ne veut pas dire que je soutiens forcément l’initiative.

Scots : surtout sur les graphies alternatives de l’écossais (notamment dans Trainspotting).

Il contient aussi d’autres branches, comme un lien vers ce blog, une vers Marie-Anne Paveau (MAP) avec quelques références, une autre sur le facework (que je vais certainement transformer en arbre seul une fois que j’aurai assez de liens), et deux-trois liens pas encore triés mais potentiellement amusants (un testeur de mot de passe, dont je vais parler dans ces colonnes; et un article Wikipedia sur la fréquence des lettres qui est pas mal pour un début, avec sa biblio).
J’ai aussi des liens vers Webscraping with Python et Web Mining, des initiatives collectives qui me semblent assez synpathiques, et qui complètent un peu mes arbres sur la collecte d’informations avec Python.

 

Libre à vous de vous (en)  servir; un petit merci ne fait jamais de mal (et surtout, si vous avez des idées de liens, n’hésitez pas à m’en faire part).