Nouveau blog, nouvelle formule

Premier billet sur une nouvelle plateforme, premiers pas et adaptations… Je signe enfin sous mon vrai nom, ce qui veut dire que le curseur gaudriolesque est tout de suite un cran en dessous. En même temps, au lieu de ne fournir que quelques réflexions linguistiques éparses et un peu imprécises, je pourrai enfin vraiment parler de mes travaux de recherche, et de mes notes de lectures.

Mais 6 ans de blogging linguiste, ça laisse des traces, donc je ne suis pas prête à tout changer d’un coup comme ça hop. La première incarnation de ‘Mes Langues aux Chats’ est née de la frustration intense d’être la seule linguiste perdue au milieu d’anglicistes littéraires, civilisationnistes, voire linguistes MAIS grammairiens ou syntacticiens…et jamais discursivistes, ou même phonologues.

 

Certaines catégories de messages restent, d’autres vont s’effacer progressivement, mais l’esprit reste.

 

Ce qui va changer :

– Une « humeur » à chaque message, correspondant au nombre de diverseries qu’il me reste à faire. Un peu comme les comptes de Bridget Jones, mais sans la cigarette et l’alcool.

– Les illustrations de mes messages, souvent prises au hasard de l’internet puissant, vont être changées en dessins. Vous voilà prévenus.

– Des traductions en anglais de mes messages, ajoutées progressivement. Du coup, les catégories vont être doublées.

– Parfois, quand j’en verrai l’utilité, la présentation d’un petit outil logiciel ou internet, qui me semble un peu important ou bien pour les sciences sociales (ou autres !). Parce que j’aurais bien aimé lire le même genre de contenu quand j’étais moins expérimentée dans la jungle internet.

 

 

Livres à lire : 20 + 2 urgents

Abstracts à finir : 1, mais mon IP est bloquée, c’est fâcheux. Du coup je fais des captures d’écran miteuses de mon téléphone, qui a la 3G, j’envoie ça sur mail, je nettoie sous Evernote, et je peux enfin mettre dans mes mâcheurs de texte préférés.

Articles à écrire : 2, sûr sûr. Plus 2 si j’ai le courage temps.

Pages de thèse rédigées (en plus !!) : 2


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *